NETTOYAGE DES BORDS DE MAINE

Nous étions ce matin sur les berges de Maine pour y ramasser les innombrables ordures. En effet avec les beaux jours, une certaine jeunesse passe ses soirées sur les pelouses jouxtant la rivière. Drogues, innombrables tags antifas et indigénistes, monceaux de déchets et baignades nudistes sous haute alcoolémie se reproduisent ici régulièrement, laissant le soin à d’autres de s’occuper du nettoyage ; comme nous sommes loins de la vitrine d’Extinction Rébellion véhiculée par les médias !

Face à cela la municipalité tétanisée n’ose réagir ; paralysée par la crainte d’une nouvelle affaire Steve elle laisse faire et se contente de ne nettoyer que ponctuellement les rives de la Maine. Après avoir tout bonnement interdit l’accès à l’esplanade Coeur de Maine, suite aux agressions, elle démissionne face aux “teufeurs” des berges.

C’est donc la double peine pour les gens normaux ; interdits de l’esplanade et obligés de côtoyer des gens crasseux et bruyants au bord de l’eau, de s’installer parmi leurs tags et leurs déchets…

Alors qu’elle a installé des dizaines de caméras dans toute la ville, l’insécurité et les incivilités se multiplient à Angers, ne sortant pas le maire de ses postures médiatiques au profit d’une réelle action de terrain. Dans ces conditions à quoi sert monsieur Béchu ? Il est permis de se poser la question…